1ère partie Le manque du mot dans les pathologies neurodégénératives : évaluation et prises en soin

Intervenants
Début
3 février 2022 9 h 00 min
Fin
11 février 2022 12 h 30 min
Adresse
WEBINAIRE   Voir la carte
Durée (heures) : 14 h
Effectif : 30 personnes
Horaires de formation
9h/12h30
Demi-journées de formation
jeudi 3, vendredi 4, jeudi 10 et vendredi 11 février 2022
Ouverture des inscriptions
31 octobre 2021
Date de fin des inscriptions
27 janvier 2022
Les inscriptions sont closes 8 jours avant le début de la formation.

520,00580,00

Télécharger le programme de formation

Formation agréée par le FIF-PL et par le DPC

Formation dispensée en webinaire sur 4 demi-journées

Ce programme se décompose en 2 parties distinctes :  la 2e partie optionnelle (études de cas) faisant l’objet d’une deuxième inscription.

Le manque du mot constitue une plainte importante dans de nombreuses pathologies neurologiques du sujet âgé. Les questions diagnostiques et les stratégies de prise en soin se construisent autour d’une même problématique, celle du lexique et de la sémantique.

Cette formation vise à donner aux orthophonistes des bases fonctionnelles de compréhension, d’évaluation et de prise en soin des patients présentant une atteinte neurodégénérative.

Les concepts théoriques d’organisation lexicale et d’accès lexical seront exposés afin d’éclairer la démarche d’évaluation et de remédiation.

Les critères diagnostiques, les tableaux cliniques et les diagnostics différentiels des différentes pathologies neurodégénératives exposées (maladie d’Alzheimer, aphasies progressives primaires, démence fronto-temporale variant comportemental, démence vasculaire,) seront présentés.

Les modalités d’évaluation seront développées en proposant pour chacune des interprétations sur les plans linguistique et exécutif. Les intérêts et les limites seront précisés pour chacune. Des outils, dont certains en accès libre, seront décrits.

Les manifestations du manque du mot seront examinées en fonction des différentes pathologies neurodégénératives.

Les difficultés de mise en exergue d’un déficit pour les personnes de haut niveau langagier et/ou de faible atteinte seront traitées.

Une présentation d’analyse des erreurs aidera chaque orthophoniste à proposer des exercices adaptés à leurs patients. La prise en charge du déficit d’accès lexical s’organisera autour de la présentation d’outils de mobilisation lexicale, d’exercices adaptés et de protocoles récents de prise en charge.

Des conseils destinés aux aidants afin de mieux comprendre la pathologie et dans l’objectif d’une prise en charge éco-systémique seront proposés. Enfin, des études de cas, proposées par les intervenantes mais aussi les stagiaires qui le souhaitent, seront discutées.

 

Effacer

Statut